Auteur : Gaël Martin

Félicité : Make Africa Great Again

Grand prix du Festival International du Film de Berlin, Félicité permet à Alain Gomis d’obtenir une reconnaissance mondiale. Découvert avec son deuxième long métrage, Andalucia, Gomis creuse un cinéma qui cherche à construire des ponts culturels entre les continents, mais résolument tournés vers l’Afrique. une ode à la modernité d’un continent Félicité, son quatrième film, vient de sortir en salle et nous l’avons découvert au Louxor, à Barbès. Un cinéma de quartier, associatif qui a à cœur de concilier sa programmation avec le foisonnement culturel des habitants du coin. Ce lieu est chargé de symboles, tout aussi bien pour...

Read More

Logan : Focus on the pain

« Everybody won’t be treated all the same. » La voix de Johnny Cash entonne « The Man Comes Around » lorsque, enfin, se referme l’histoire de Logan. Nous sommes en 2029, les mutants ont été décimés autant par le gouvernement américain que par les alliances que les X Men ont passées avec les institutions. Il ne reste à vrai dire qu’une poignée, peut être même qu’à peine un trio : Caliban, le sniffeur de mutants, Charles Xavier et Logan. Chacun se retrouve diminué par son mécanisme cellulaire. Logan tue le temps et la douleur, en buvant, tout en travaillant comme chauffeur de luxe...

Read More

Black Movie : Chroniques Helvétiques 3

S’il y a des films tels que The Net de Kim Ki-duk ou La Region Salvajes d’Amat Escalante qui embrassent, au final un peu toutes les thématiques mises en avant par le Black Movie, certains sont plus axés sur l’une ou l’autre des catégories. Ainsi les deux films qu’on a décidé de retenir pour illustrer la thématique « frontières et marginaux », sont le grec American Square et le documentaire franco-algérien Samir dans la poussière. À ces deux-là, nous pourrions ajouter Les Sauteurs, mais nous l’avons déjà évoqué lors de notre retour sur le palmarès. Quant au jouissif L’Africain qui voulait...

Read More

Black Movie: Chroniques Helvétiques 2

À l’heure où le néolibéralisme est en train de revenir à ses premiers amours fascistes (De Pinochet à Trump, une même trajectoire se dessine), il est venu le temps de s’interroger sur la mutation des démocraties qui se transforment lentement mais surement en systèmes népotistes et oligarchiques. Ou comment le système capitaliste se stalinise de plus en plus : bureaucratie kafkaïenne, propagande et système mafieux : bienvenue dans le monde libre. Face à une situation de plus en plus angoissante, des contre-pouvoirs commencent à émerger, notamment au cinéma. Le Black Movie nous a permis d’en découvrir quelques facettes : Les héritiers de...

Read More

Black Movie : Chroniques Helvétiques 1

La sexualité, ou plus exactement, les sexualités était l’une des thématiques que voulait mettre en avant le Black Movie. Mais en dehors de Week End que l’on n’a pas vu et de L’Ornithologue qui abordait la question de façon assez originale, on est un peu passé à côté de la réflexion que souhaitait engager les programmateurs. Seul, au final La Region Salvajes (que l’on vous fera découvrir plus tard) pouvait vraiment correspondre aux aspirations de l’équipe du festival. Ceci dit, nous avons retenu deux films qui parlaient beaucoup de sexe, sans en montrer énormément. Yourself and Yours de Hong...

Read More

Palmarès du Black Movie Festival 2017

Le palmarès du 18e Black Movie Festival est à l’image du festival lui même: engagé, expérimental et sensuel. À noter que l’on n’a pas couvert Le Petit Black Movie, la section spéciale pour les enfants du festival. Du coup nous n’avons pas vu Estate de Ronny Trocker et The World of Blind de Valya Karnavalova qui se partagent le  Prix Payot du Petit Black Movie. Ceci étant dit, voici le palmarès final du Black Movie: PRIX DE LA CRITIQUE  L’Ornithologue de João Pedro Rodrigues L’histoire : un ornithologue se perd sur les rives d’une rivière. On avait été invité, en décembre...

Read More

Harmonium: Photobomb

En 2014, au Festival Entrevues de Belfort, nous avions rencontré Kiyoshi Kurosawa et nous avions évoqué avec lui, la difficulté de réaliser des films au Japon. Il nous avait répondu qu’il ne s’en souciait pas trop, mais qu’il s’inquiétait plus pour la jeune génération dans laquelle il voyait beaucoup de talents s’exprimer. Koji Fukada est l’une de ces nouvelles têtes que l’on observe, en Occident, arriver depuis quelques années. Inconnu du grand public, Fukada est découvert par les cinéphiles de la métropole à travers les festivals et le Kinotayo (Festival du cinéma japonais contemporain de Paris) en particulier. C’est en...

Read More

The Fits : L’ange Originel

Joli premier film d’une jeune productrice qui s’était, jusque là, illustrée comme cinéaste dans le documentaire. Des œuvres pour le moins expérimentales dont New York Export Opus Jazz, en collaboration avec le New York City Ballet. Il n’est donc pas étonnant qu’en se lançant dans sa première œuvre de fiction, Anna Rose Holmer ai concentré le coeur du récit autour de la danse. Mais loin d’elle l’idée de s’adresser au public restreint de ses documentaires, au contraire, sans doute inspirée par les origines populaires du jazz qu’elle affectionne, la cinéaste fixe sa caméra dans les quartiers populaires de la...

Read More

Les 5 séries qu’il fallait suivre en 2016 selon la rédaction

Notre amour des séries, en 2016, a marqué un peu le pas dans nos colonnes. Pas assez de temps pour beaucoup d’entre nous, encore moins pour écrire dessus. On a quand même mis en avant des séries comme Fleabag ou Chewing-Gum. On a même fait un focus sur deux cinéastes, Cameron Crowe avec Roadies et Woody Allen avec Crisis in Six Scenes se risquant au récit sériel et puis évidemment on a salué le retour en demi-teinte de X-Files. Mais avant que l’on évoque en 2017 le retour de David Lynch et son Twin Peaks et puis que l’on trouve...

Read More

Rencontre avec le créateur de Louise en Hiver

Jean-François Laguionie est considéré par les spécialistes du genre comme l’un des plus grands noms de l’animation mondiale. Ce garçon calme de 77 ans nous a reçus dans un petit hôtel près de Montparnasse : normal, c’est un breton d’adoption. S’il a obtenu la Palme d’Or du court-métrage en 1978, Laguionie est surtout le digne héritier de Paul Grimault (Le Roi et l’Oiseau) chez qui il a fait ses premières armes. On se souvient de son tour de force, Le Tableau et on devrait se souvenir longtemps de Louise en Hiver, mais on voulait revenir sur l’ensemble de sa...

Read More