décembre, 2012

Un Enfant de toi

J’adore Jacques Doillon. Ma première claque cinématographique, après L’Ours de Jean-Jacques Annaud, je la dois au Petit criminel. Je n’étais alors qu’une enfant, comme tous ceux…

L’homme qui rit

Il est toujours périlleux de se mesurer à un monument de la littérature française. Jean-Pierre Améris a choisi d’adapter L’Homme qui rit. Pauvre Victor…

Jean de la Lune : un trip animé

A l’heure des effets numériques poussés à un degré de réalisme toujours plus époustouflant, d’une 3D devenue omniprésente (bien plus souvent passage obligé que…