Mois : octobre 2016

Ouija : les origines (Et si on arrêtait avec les enfants maléfiques ?)

Los Angeles, 1965 : Une veuve voyante et ses deux filles invoquent par erreur les esprits démoniaques de leur maison en ayant recours au Ouija, une planche pour parler aux morts. La jeune et innocente Doris se transforme alors en fillette tueuse à la voix de quinqua fumeur de Gauloise avec un bon passif de gymnaste pro (big up pour les effet limbo-matrix et les figures aériennes). Spoiler : l’histoire ne se finit pas super bien… Le temps de l’innocence Évidemment, Doris au début, c’est LA petite fille modèle par excellence, une vraie publicité ambulante pour la maternité, toujours souriante malgré...

Read More

Jack Reacher : Never Go Back (Le bien nommé)

On avait laissé Tom Cruise, aka Jack Reacher, aka Ethan Hunt, aux mains de son nouvel ami, Christopher McQuarrie. S’il était connu pour être un brillant petit maitre du suspense en ayant largement contribué au scénario d’Usual Suspect, il a jusqu’a Jack Reacher du se contenter de rouler dans l’ombre de Bryan Singer. Alors qu’il est l’auteur d’un polar nerveux et percutant, Way of the Gun, Christopher McQuarrie n’a convaincu ni les critiques, ni le public. En conséquence, c’est comme script doctor qu’il a fini par se faire un nom. C’est en tant que tel que Tom Cruise fait la...

Read More

Réparer les Vivants

Au retour d’un séjour à la plage, un groupe de surfeurs est victime d’un terrible accident de voiture alors que le chauffeur du véhicule s’était endormi. L’un d’entre eux, Simon, ne portait pas de ceinture et se retrouve en état de mort cérébrale. Face au deuil qui s’abat sur ses proches, une urgence se pose : les organes du jeune homme, en parfait état, peuvent être éligibles à une greffe. Une greffe dont une ancienne chef d’orchestre dont la vie ne tient qu’à un fil, à des centaines de kilomètres de là, a cruellement besoin. ça ressemble un peu à...

Read More

Les Trolls : La Comédie Musicale des Schtroumpfs

Le film les Trolls est certes une occasion pour Universal de se faire de la thune en surfant sur le succès du film Lego. Mais c’est surtout la preuve que quoi qu’Anna Kendrick fasse, j’irai forcément le voir. Comme ça je pourrai lui citer tous ses films lors de notre futur premier rencard, quelques mois avant notre double futur emménagement ensemble, et quelques années avant notre triple futur mariage. Mais surtout, c’est une bonne surprise. Au final, les scénaristes n’avaient absolument rien pour lancer ce film à part des jouets absurdes et absurdement populaires par le passé… du coup, c’est la...

Read More

Le train de Dzibz, épisode 1 : Reception (Save The Date)

Reception (Save the Date) est le premier long-métrage de Gilles Verdiani (co-scénariste pour Begbeider par ailleurs), et c’est chouette que ce soit ce film qui inaugure la rubrique. D’une part parce qu’en terme de cinéma fauché, c’est sûrement ce qui se fait de mieux, et d’autre part parce que c’est très très drôle de voir ce film dans un train. Nous sommes dans le futur. Tout s’est arrangé, des guerres aux problèmes de pauvreté. Ce qui n’a en revanche pas changé, c’est la difficulté pour tout un chacun de trouver son âme soeur, voire un plan cul. Reception, c’est...

Read More

Arte Kino Festival, par notre envoyé spécial dans son canapé.

Cinématraque ne se refusant décidément aucune dépense, ils m’ont envoyé couvrir un festival dans l’un des lieux les plus prestigieux du monde : ma chambre. En effet, Arte propose un nouveau type de festival : les films sont disponibles pendant 24 heures gratuitement pour les internautes ayant réservé leur « place » sur une plateforme de streaming. La sélection propose un panel de films européens dont certains sont connus chez nous depuis quelque temps déjà et d’autres encore inédits. Un petit bilan s’impose. Bon, j’avoue j’ai déjà connu un festival moins tranquille (et un bureau mieux rangé) Wild de Nicolette Krebitz : On commence...

Read More

Fleabag: masturbation, féminisme et Cochon d’Inde

Petite sœur sombre et hilarante de Girls et Sex and the City, la série en six épisode de la BBC Fleabag dégomme joyeusement le cadre narratif de ses aînées pour se frayer un chemin au-delà des genres, et s’imposer comme une des meilleures comédies d’auteurs de 2016. Sur le papier, la mini série anglaise de la BBC adaptée du one-man-show de Phoebe Waller-Bridge est un savant mélange — un brin plus trash — de Sex and the City, Bridget Jones et Girls. Fleabag (sac à puces) est une trentenaire paumée, fauchée, méchamment drôle et obsédée par le sexe. S’inspirant...

Read More

Bridget Jones Baby : Tout Twilight en 2 heures

BRIDGET JONES 3 EST. UNE. AFFREUSE. CROTTE. DE. MAMMOUTH. FASCISTE. FIN. Mes supérieurs me font savoir qu’une critique c’est comme en manif, on ne peut pas matraquer gratuitement une seule fois, il faut donner plusieurs coups donc je continue : Bridget Jones Baby reprend l’histoire de notre chère maladroite héroïne, après qu’elle s’est séparée de ce cher Darcy. Pourquoi ? Pour permettre un triangle amoureux à peu près aussi cohérent et justifié que le mystique du triangle des Bermudes. Ne cherchez pas plus loin, l’intégralité de ce film est construite autour de gags et quiproquos tellement déjà vus qu’un lavage de cerveau ne nous les enlèverait pas du...

Read More

Top 10 des excuses pour dire que OK t’as été voir une daube, mais c’est pas ta faute

Salut Internet, Si je m’adresse à toi aujourd’hui, c’est parce que j’ai super envie d’aller voir Radin avec Dany Boon au cinéma, mais que je sors avec une intello à lunettes, super gentille et mignonne au demeurant (Marie, si tu me lis, je dis « intello » mais dans le bon sens du terme, c’est pour que les teubés qui lisent comprennent (les teubés qui lisent, si vous me lisez, je dis juste ça pour que Marie me fasse pas la gueule ce soir)). De fait, je galère à trouver des excuses à ma lubie que moi-même je peine à m’expliquer....

Read More

Crisis in Six Scenes : Scènes de la crise conjugale

Alors que les cinéastes qui viennent se frotter au nouvel Eldorado du petit écran se font de plus en plus nombreux, concédons que voir celui de Woody Allen se joindre à la liste avait quelque chose d’insolite et d’intriguant. Non qu’il soit totalement étranger à cet univers (il y a commencé avant même de devenir le grand cinéaste que l’on connaît, à écrire des blagues pour les légendaires Ed Sullivan, Sid Caesar ou Steve Allen), mais à 80 ans, on pensait cette époque définitivement derrière lui. Rapidement, la curiosité a cédé la place à l’inquiétude, bien alimentée par le...

Read More
  • 1
  • 2