The Chickening : caca et poulet sur la tête à Kubrick

Nick DenBoer a grandi dans une ferme. Mais pas n’importe quelle ferme, une de celles spécialisées dans l’élevage de poulet. Jusqu’à ses 17 ans il travaillait avec son père à la boucherie familiale, décarcassant cadavre de poulet sur cadavre de poulet. À cet âge des plus sensibles, de pareilles activités restent gravées à tout jamais dans votre mémoire, et ont tendance à virer au traumatisme. J’en ai pour preuve The Chickening, court-métrage complètement timbré réalisé en un mois avec son acolyte Davy Force, tout deux animateurs pour la télévision.

Leur esprit déviant met à sac le culte The Shining de Stanley Kubrick dans cette bande-annonce parodique, irrespectueuse et scatologique. On est toujours dans le Colorado, mais l’hôtel Overlook prend ici la forme du « plus grand complexe au monde de restaurant spectacle du nord des États-Unis », le Charbay’s Chicken World and Restaurant Resort. Bah quoi ?

Saccagé, le film brûle les yeux, et les deux rigolos surchargent chaque plan de clins d’œil comme deux gamins qui découvriraient after-effect. De la photo de l’État Islamiste en arrière-plan, en passant par les capotes goûts poulet barbecue, il faudra plusieurs visionnages pour relever l’intégralité de leur easter eggs, comme autant de séances des films de Kubrick pour s’amuser à déceler les indices disséminer çà et là. Programmé viral avant même sa mise en ligne, le film a bénéficié d’une bonne pub en passant par Sundance, le TIFF ou encore Paris. À défaut d’être un pilot pour Adult Swim (producteur entre autres du génial Rick and Morty), les réalisateurs (qui ont également travaillé sur Tim and Eric Awesome Show, Great Job ! du même Network) espèrent pouvoir décliner leur concept dans un format sériel. Sait-on jamais, si celle-ci fonctionne, peut-être que d’autres verront le jour. On ne peut qu’attendre avec impatience le Barry Lindon Organic Tea Shop Death Duel.

En attendant, on vous laisse savourer ce remix des deux Skrillex du cinéma, plein de poulet, et de caca.

Bonus : niveau poulets tarés je ne saurais que trop vous recommander de regarder Poultrygeist : Night of the Chicken Dead, disponible sur youtube.

Be first to comment