Le Paris Images Digital Summit 2018

Pour être exact, c’est à Enghien-les-Bains, un poil au nord de la capitale (très accessible par train pour les gens déjà découragés) que se tient le festival Paris Images Digital Summit (PIDS pour les intimes) du 24 au 27 janvier 2018.

Sont à l’honneur les effets spéciaux visuels, et le travail de l’image grâce à la technologie numérique.

Des projections en avant-première, conférences et débats pointus entre professionnels et spécialistes de l’image rythmeront les quatre jours de festivités. Les cinéphiles et étudiants en cinéma et infographie y trouveront donc matière à réflexion et échanges puisque des exemples concrets et récents seront décortiqués dans des « études de cas ». Ainsi, Blade Runner 2049, Dans la Brume, La Promesse de l’Aube, Thor Ragnarok, la série télévisée American Gods entre autres seront analysés sous toutes les coutures afin de comprendre la fabrication de ces univers différents.

Le points d’orgue du festival sera bien évidemment les masterclassesleçons de maîtres en V.F., de deux artistes et techniciens américains, Joe Letteri et Phil Tippett. Et au Paris Images Digital Summit, contrairement à certains festivals, le titre de « maître » n’est pas usurpé.

Joe Letteri a été récompensé par un Digital Creation GENIE d’Honneur en 2017 mais il n’avait finalement pas pu faire le déplacement en France. Et Phil Tippett sera le récipiendaire de cette année. Donc pour le prix d’une accréditation, le festivalier aura droit à apprendre de deux maîtres au lieu d’un !

Joe Letteri a commencé sa carrière chez George Lucas à ILM. Sa filmo, en bref, c’est: Abyss, Magnolia, la franchise de Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit, I, Robot, la franchise en devenir Avatar, entre autres…

Phil Tippett, lui, est une véritable légende dans la création d’effets visuels, au même titre que Stan Winston, Dennis Muren, pour citer les gens de sa génération. Comme beaucoup d’entre eux, il a œuvré au sein d’ILM. Sa filmo compte des films de George Lucas, Joe Dante, Steven Spielberg, Paul Verhoeven, et la saga des Twilight. Il a reçu deux Oscar pour Le Retour du Jedi et Jurassic Park.

Christian Guillon, lui, recevra le GENIE d’Honneur français. Il a travaillé sur Microcosmos: le Peuple de l’Herbe de Claude Nuridsany et Marie Pérennou, Mad City de Costa-Gavras, Femme Fatale de Brian de Palma, Lord of War d’Andrew Niccol, par exemple.

En dehors des prix honoraires et non compétitifs, les Digital Creation GENIE Awards sont les Prix que décerne le festival à cinq lauréats français, créateurs d’effets visuels de films sortis l’année écoulée.

Le Job Fair permettra au sein du festival de rencontrer des recruteurs dans l’imagerie numérique audiovisuelle.

Cette édition promet donc des échanges passionnants pour les créateurs d’images confirmés ou en devenir, les amateurs de films à grand spectacle, et les simples cinéphiles.

Le Paris Images Digital Summit 2018 se tiendra au Centre des Arts d’Enghien du mecredi 24 au samedi 27 janvier, et fait partie d’une manifestation plus large, le Paris Images Trade Show qui réunit trois autres manifestations à dates rapprochées ou concomitantes: le Paris Images Location Expo (salon des lieux de tournage), le Micro Salon AFC (salon des industries et technologies techniques liées à l’image, organisé par la principale association française des chef opérateurs du cinéma), et le Paris Images Cinema – L’Industrie du Rêve (festival sur les professionnels et les métiers du cinéma).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.