Les coups de coeur de la team Cinématraque / été 2013, vol.2

C’est encore ou bientôt en salles ; c’est déjà en DVD ; ça tourne sur le web : ce sont les coups de coeur des cinématraqueurs, 5ème édition.

Pauline Gay / After Earth (M. Night Shyamalan) / en salles

Sous ses faux airs de blockbuster, After Earth est une épopée métaphorique, un récit initiatique comme seul Shyamalan sait les conter : pour le jeune Kitai (Jayden Smith), les dangers que recèle une Terre sauvage et hostile sont autant d’obstacles mentaux à franchir pour vaincre ses peurs et atteindre l’adoubement paternel. Le dispositif imaginé par Shyamalan, d’apparence simpliste mais très astucieux, réussit à faire oublier le jeu approximatif des Smith père et fils : à l’immobilisme du père (cloué dans un fauteuil après un accident), ainsi contraint à l’impuissance, s’oppose, dans une mise en scène virtuose, la course frénétique de son fils jusqu’à l’affrontement ultime, quand le récit s’élève à une dimension mythique.

_

Gilles Lyon-Caen / Colorado (Sergio Sollima) / DVD Wild Side

En dehors du texte de Giordano Guillem (responsable chez Wild Side) sur la Director’s cut, on n’en saura pas plus sur les mutilations qu’a enduré Colorado. Jean-François Giré a rédigé un manuel pour les fans sur le western spaghetti, la genèse et les acteurs. Photos et affiches sont fabuleuses. Pourquoi le lecteur, saisi par la beauté du film, reste-t-il sur sa faim ? Ni la mise en scène, ni le style du cinéaste n’ont leur place, ici. Il est temps d’ouvrir les films à leurs dimensions interactives (un geste qui arrête l’image, sculpte un discours critique), sans s’en tenir à une lecture distante du genre. Comme si les écrits passés et la réception critique annulaient toute velléité. L’analyse est reléguée hors champ. Or, tout était là, à portée de main. Restent le film et la restauration du Technicolor : le DVD de l’année, et de loin. Un coup de cœur au carré.

_

Eve Sarfati / Le Quatuor (Yaron Zilberman) / en salles

Quatre acteurs prestigieux se donnent la réplique pour raconter la formation de leur Quatuor et des sacrifices qu’il a coûté. La Fugue est à la fois une famille, une entreprise, et un petit monde en soi. L’univers de la musique est le meilleur des paradigmes pour dire la difficulté à se mettre au diapason, à s’entendre, à vivre dans l’harmonie, du fait même de la complémentarité des uns et des autres. Lorsque le fondateur du Quatuor annonce qu’il est contraint de se retirer, chacun ressent à la fois le besoin fondamental de redéfinir sa place, mais surtout de raviver le désir qui motive sa participation au groupe. Le scénario, sans grandes surprises, reste intense ; il garde à tout moment la beauté de ce qui se joue sans fausse note.

_

Fabien Randanne / Bambi (Sébastien Lifshitz) / DVD Epicentre

Edité en DVD dans la foulée de sa sortie en salle en juin dernier, ce formidable documentaire retrace le parcours de Marie-Pierre Pruvot, alias Bambi, qui fut, dans les années 1950 l’une des premières transsexuelles médiatisées en France. Cette dernière revient sur les traces de son enfance à Issers (Algérie), où elle est née en 1935, et se confie à Sébastien Lifshitz – auteur du très remarqué Les Invisibles, César 2013 du meilleur documentaire. Elle évoque ses vingt années au Carrousel de Paris où elle fut meneuse de revue, puis sa reconversion dans l’enseignement après être sortie diplômée de la Sorbonne. Rythmé par de nombreuses images d’archives, ce film de 52 minutes sublime l’élégance de cette dame et de ses propos à la diction charmante. Un portrait émouvant, qui déconstruit clichés, préjugés et a priori.

L’admin c’est le Deus Ex Machina du site. c’est une voix neutre mais forcement portée par l’un ou l’une d’entre nous.

Be first to comment