Festival du film francophone d’Albi: oeillades, musique et femmes cinéastes

Ce soir débutera la 19e édition du festival du film francophone d’Albi, dont Cinématraque est partenaire depuis la précédente édition.
Comme lors de cette dernière, le festival propose une thématique « Musique et cinéma », illustrée notamment par un concert de musiques de film « jazzy », mais aussi par quelques films ayant, de près ou de loin, la musique pour sujet.
L’autre grand axe des Oeillades (c’est le surnom du festival) ce sont les films en avant-première, mais aussi une compétition de courts-métrages ainsi qu’une carte blanche à Valérie Donzelli, qui a choisi de présenter l’immortelle Règle du jeu de Renoir en plus de son Marguerite et Julien largement boudé à Cannes.

On remarquera d’ailleurs une relativement forte présence des femmes réalisatrices : 9 sur 23, c’est bien mais pas encore la parité.
On se réjouira donc de la présence des nouveaux film de Ounie Lecomte (Je vous souhaite d’être follement aimée), Marion Vernoux (Et ta sœur), Eva Husson (Bang Gang), Daniele Arbid (Peur de rien): au vu des titres et dans cet ordre, ça promet d’être amusant.

On notera également la présence de la chorégraphe Blanca Li  avec un film, Elektro Mathematrix, tiré de son spectacle Elektrokif.
Surtout, on guettera le second long-métrage de Léa Fehner, après Qu’un seul tienne et les autres suivront, injustement éclipsé par Un prophète en 2010:
Les Ogres raconte l’histoire de ses parents, fondateurs de l’Agit-théatre dans la région de Toulouse. Avec au casting Adèle Haenel, Marc Barbé et les propres parents de la réalisatrice, Les Ogres s’annonce comme le grand moment du festival – un à priori qui reste confirmer bien entendu.

Le programme complet du festival: c’est ici.

scénariste et réalisateur, Il recherche justement de généreux mécènes.

Be first to comment