Les 10 scènes sexy de 2014 qu’il faut avoir vues

De l’avis général, 2014 fut une année assez merdique cinématographiquement parlant. Besson a battu des records, Clavier est redevenu une star et Dany Boon a sorti un nouveau film.

Pour autant, la « machine à rêves », comme ils l’appellent à la Cérémonie des César en pensant tous avoir trouvé une nouvelle métaphore, n’a pas été avare de jolies scènes, et notamment, c’est là l’objet de cet article, de jolies scènes sexy.

Et nous, malins que nous sommes, nous les avons recensées pour votre plus grand plaisir – et aussi parce qu’on sait bien que vous aimez les scènes sexy. Éloignez les mioches, c’est pour les papas et les mamans qui s’aiment très fort.

Eva Green, la Léa Seydoux de 2014

Si en 2013 on a eu du mal à trouver un film sans Léa Seydoux nue dedans, ce fut en 2014 la très belle (mais beaucoup moins bonne – actrice – que Seydoux, aussi) Eva Green qui lui a chipé la vedette. On a en effet pu apprécier ses courbes généreuses à peu près partout, mais surtout ici, chez Rodriguez, dont on peut penser que les montrer le plus possible était une de ses préoccupations principales au moment de l’écriture d’un scénario d’une vacuité assez hallucinante.

Bon, sinon on l’a aussi vue dans le nouveau (et pourrave) 300. Attention, scène WTF de l’année.

Joaquin Phoenix baise son iPhone

Dans un futur proche, Siri (la voix de l’iPhone qui peut te dire où est la boulangerie la plus proche de chez toi) pourra tomber amoureux de nous, et vice-versa, donc. C’est le postulat très casse-gueule du beau Her de Spike Jonze. Casse-gueule parce qu’on se demande comment l’acte sexuel inéluctable sera mis en scène. Contre toute attente, c’est très réussi, et pas que parce que ce sont les deux meilleurs acteurs du monde (Scarlett Joahnnson joue Siri, et elle a paraît-il pour ce faire appris les emplacements de toutes les boulangeries du monde bel exploit).

Encore Scarlett Johannson

Under the Skin aura eu le mérite de nous rendre toutes et tous encore plus amoureux de Scarlett Johannson. Et de nous apprendre à nous méfier d’elle… La voici nue, dans la mystérieuse chambre noire, où des inconnus elle ne fait qu’une bouchée…

Nymphomaniac, le jeu du train

Si la scène est certainement la moins explicite du film, elle n’est pas pour autant la moins sexy. Une histoire de défi, à qui baisera le plus d’inconnus dans un train. Perso, dans le Paris – Rouen que j’emprunte régulièrement, je n’ai jamais été témoin de défi de ce genre.

Bon évidemment, si vous souhaitiez en voir plus, parce que vous vous doutez bien que Lars Von Trier a filmé un peu plus que des culs en gros plan, voici un aperçu furtif mais dense de la version explicite ici (NSFW, cela va de soi).

La Chambre Bleue, le beau film sensuel de l’année

Si Amalric a réussi quelque chose avec La Chambre Bleue, c’est bien à rendre compte d’une atmosphère extrêmement sexuelle, sensuelle. La partie en huis-clos se déroulant dans cette mystérieuse chambre bleue où rien n’est interdit est la plus réussie de son film. En voici quelques images.

Gérontophilie

Lake, 18 ans, et Mr Peabody, 82 ans, filent l’imparfait amour devant la caméra décidément de plus en plus habile de Bruce LaBruce, avec une douceur et une délicatesse qui engendrent une sacrée émotion. De leur couple émane une sensualité que l’on eût à la lecture du pitch peiné à supputer.

The Canyons, Lindsay Lohann et James Deen y vont fort

Deux fantasmes, l’un coutumier des scènes de cul, l’autre ancienne du Mickey Club. Dans The Canyons en tout cas, aucun des deux ne fait dans la dentelle…

Bande-annonce la plus hot de l’année

A l’aise…

Concluons avec le plan le plus sexy de 2014, haut la main, signé Olivier Assayas avec la Kristen Stewart de Twilight dedans. On vous le met en gif, tenez, comme ça vous pourrez le regarder à l’infini (mettez juste une alarme pour ne pas oublier le nouvel an).

stew

(Dzibz n’étant pas mon vrai prénom)
Red’chef ici, extrêmement sévère avec les autres, mais pas du tout avec moi, hashtag YOLO.

1 Comment

Leave a Reply