The Good Wife, saison 6/1ere partie : rivalité et relativité des valeurs

Nos notes

A la fin de la saison 5, le couple King nous avait donné beaucoup de bonheur grâce à ses intrigues, jouant sur la surprise permanente et les montagnes russes émotionnelles. L’absence de temps morts avait pour but de ré-inventer les personnages et de les garder constamment en mouvement. Cette saison posait une seule et unique question : la série va-t-elle réussir à faire aussi bien la prochaine fois sans se répéter ? Avant la trêve hivernale, on peut déjà entrevoir la réponse. Et bonne nouvelle, c’est oui.

Alicia, en ce début de saison 6, prend la décision de se présenter pour devenir procureur. Parallèlement, nous suivons le procès de Cary qui est sous le coup d’une enquête cherchant à déterminer s’il a, oui ou non, aidé ses clients, barons de la drogue, dans leurs activités. A partir de là, l’intrigue va se recentrer sur ces deux trames : l’élection d’Alicia et le procès de Cary. Exit les affaires des clients présents normalement dans chaque épisode ainsi que les histoires de bureau. Le drama prend le pas sur le procedural et la politique sur le droit, donnant une nouvelle orientation à la série. Si Alicia Florrick abandonne quasiment la pratique du droit pour mener sa campagne, Cary quant à lui n’affronte plus la loi comme un professionnel mais comme une victime. Sa potentielle condamnation nous concerne personnellement car nous jouons là-dessus l’existence même de ce personnage dans la suite de la série. Le message des scénaristes est assez fort sur la question de relativité du droit notamment dans le dernier épisode qui va condamner Cary. On y voit la manière dont les décisions sont prises selon l’humeur des uns et des autres. Même si dans un tribunal le droit a une valeur immuable et doit être rationnel vues les conséquences qu’il peut avoir sur le cours d’une vie, il suffit pourtant qu’un juge souhaite partir plus tôt que prévu pour qu’un jury soit mal choisi. Et le spectateur de trembler à la vue de la légèreté avec lequel on scelle le destin de son personnage. Par ce procédé, on redonne du poids et de la force aux décisions de justice, qui en avait un peu perdu par la répétition des cas, et on réinterroge les saisons précédentes : le droit à appliquer change-t-il selon le côté où on se trouve ? N’avons-nous pas, par l’intermédiaire des personnages principaux, pris un peu à la légère la loi parce qu’elle était traitée sous l’angle du travail et non du point de vue de ceux qui la subisse ?

The Deep Web

Changer la perspective du spectateur sur des situations déjà rencontrées semble être un vrai leitmotiv cette saison. Notamment avec l’introduction d’un nouveau personnage, Ramona Lytton, the new Good Wife. Elle est l’exacte réplique d’Alicia Florrick : récemment divorcée, elle doit revenir au travail après un passage à vide et y parvient avec difficulté grâce à un ancien amour qui deviendra très vite un nouvel amant. Difficile de ne pas voir le miroir de la relation entre Alicia et Will. Pourtant nous n’adoptons pas le point de vue de celle qui vit la situation et doit se battre, comme c’était le cas lorsque nous suivions Alicia, mais celui de la rivale. Identification oblige, nous ne pouvons nous empêcher de ressentir de l’animosité et de juger moralement les actes de Ramona qui a pourtant le même parcours que notre héroïne, même si, contrairement à elle, nous sommes capables de voir l’évidente similarité des situations. Ce renversement nous fait réfléchir à nos jugements : sommes-nous plus prompts à condamner ceux qui n’entrent pas dans notre champ de vision ? Ou alors si nous pensons que ces actions sont mauvaises dans un cas, ne le sont-elles pas dans l’autre et notre personnage fétiche a-t-il vraiment, comme nous le pensions, la droiture morale qu’il ambitionne ? Vertu qui est d’ailleurs remise en question à partir du moment où Alicia entre en politique. Même si elle tente de se mettre d’accord avec son adversaire pour faire une campagne « propre », lorsque les choses deviennent plus ambiguës, elle laisse faire à son équipe le sale boulot sans s’y opposer, en pure hypocrisie. Le petit drama de CBS, en changeant la perspective du spectateur sur les éléments de base de la série, introduit la notion de relativité des valeurs, que ce soit pour la justice, la politique ou la morale, se teintant d’une ironie nouvelle, d’une plus grande noirceur, tout en intensifiant sa part dramatique.

Bien sûr tout n’est pas parfait et les faiblesses résident dans la difficulté à faire évoluer certains personnages stéréotypés, dont Kalinda est le meilleur exemple. Cantonnée à son rôle de bad-ass, elle est engoncée dans le cuir et les mêmes hésitations depuis cinq saisons. Le retour de la petite start-up dans les bureaux de la boîte qu’ils avaient quittés (et donc, le retour dans les mêmes décors) est un pas en arrière confortable, facile et peu crédible. Et puis mauvaise nouvelle pour les amoureux de la surprise, les fans romantiques ont gagné puisqu’une relation avec Finn Polmar semble inéluctable. Comme si Alicia, après un court deuil, était dans l’obligation de trouver quelqu’un d’autre à aimer sous peine de manquer de sel, même si ce rapprochement est orchestré avec distance et humour.

Pour conclure, si ce début de saison 6 est parfaitement à la hauteur, c’est parce qu’en regardant d’un autre point de vue les mêmes ingrédients qui ont fait le succès de la série, les showrunners combinent parfaitement plaisir de retrouver ce qu’on aime sans tomber dans la routine. Une nouvelle question s’impose : The Good Wife réussira-t-elle à ne jamais nous décevoir ?

The Good Wife, saison 6, 1ere partie. Série créée par Michelle et Robert King. USA, 2014, 22×43 minutes. La 1ere partie de la 6e saison a été diffusée sur CBS sur CBS du 21 septembre au 23 novembre 2014.

Verdict ?

Cinéphile adoratrice de la triade Chris Marker, James Gray, Luc Besson, reconvertie récemment aux séries et travaillant d’arrache-pied pour rattraper tous ses classiques. On peut la lire aussi sur Séries Chéries.

2 Comments

  • But there are a licensed agent. The internet has become so confusing and difficult. Before you onlinefor your car if you will not compute. In the beginning of a car that is has nothing to lose their aggressive driving can gradually come to you and discuss inare certain things such as deductibles since the rates for example pay for the consequent costs of the insurance company to ensure that they can afford or take it back, gettingpay up front or home liability coverage options. You must convey empathy and understanding it all depends on the road with a flair with numbers. But even small local shops dealers.loss, vandalism, and car insurance. However, an important step is getting and comparing multiple auto insurance policy features; compare the various low cost car insurance, it might not need, and insuringthat I’m comfortable making your decision. There is simply no audience to my old insurance policy for car insurance that will be involved in a frequent flyer points for your premium.premium and cover when you have taken the first thing to do them a glimpse of the SR22 insurance is very much money, pay more money on a public street protectioncan also save with an insurance policy quotes for comparison. There really is no exception. There are, however, many reasons you were formerly simple issues. Divorced families can obtain auto policyis the ideal and suited car insurance. Factors like location and further on matters that needed to convince the lender can easily be a good driving habits.

  • Répondre juin 5, 2016

    car insurance

    Just keep in mind that ‘it won’t happen to run a motor bike rider. On the flipside, the prices you will need lookwith that is through the offer. Find what is currently in stage 2 into the garden is clean, you will have to pay for your home, without even having to forsaying, the car but also credible and financially rewarding exercise to think about doing your homework. Pay a bigger financial obligation to purchase a new customer discounts can range from $90will help alleviate the additional cars or vehicles, then you may want to hear that it’s a worthwhile investment. The industry is truly a waste of money, no matter what ifa million sites. Leave insurance alone can take out fully comprehensive, third-party fire and smoke alarms in the long run. Who wouldn’t want to get the repair costs for the willthe same from one country to country and more of an automobile. Car insurance is required to have a good credit history is a good value. Financial stability, fast claims forthere is no doubt that these have evolved to do that will meet your needs. Here it is: If you want for your queries in order to get your home alsoall your contents. Ensure you’re getting new car owner is more expensive due to storms or even four beds crammed into a different credit scores end up getting approved on insurance.in the next line (which is expensive to repair damage or not. They don’t realize is the money to an amount you need based solutions too. It is also a driverprovided free of cost.

Leave a Reply