J’ai écrit le film du siècle

L’idée, c’était de se faire un nom dans le monde du cinéma. Et du fric, aussi. Oui, beaucoup de fric. Et j’ai réussi. Aujourd’hui, je suis un milliardaire comme il en existe tant en temps de crise. J’ai la fortune de Bettancourt, mais pas d’enfant, ni de propension à signer de chèques à tout-va.



L’idée, c’était de faire du cinéma.



Devant la feuille blanche, ce devait être en 2012, il fallait réfléchir efficacement. J’avais bien essayé de jouer la carte du film exigeant, en visant les grands escaliers rouges cannois, à coup de lignes de dialogues écrites pour Isabelle Huppert. Il y fallait du sexe, des plans fixes et des méduses dans des aquariums. Mon premier pitch ne me convainquait pas :



 

« Carmen a 35 ans et elle vit seule. Elle aime secrètement Jaromil, on ne sait pas trop pourquoi. Lui a 14 ans et est un enfant de la lune, obligé de rester cloitré dans le noir, avec pour seule compagnie sa méduse dans son aquarium, Claudia. Tous deux (les deux humains) entretiennent une conversation épistolaire érudite, mais Jaromil fait quand même pas mal de fautes d’orthographe. La visite de Jérôme, écrivain de talent frère de Carmen, va changer sa vie, en bien ou en mal, faudra en discuter je sais pas encore. Parallèlement, Claudia et Jaromil montrent simultanément des signes de faiblesse. »

 



Le film se serait appelé VIOLENCE, et Xavier Dolan aurait réalisé, évidemment. Je n’ai pas réussi à écrire ledit scénario, bloquant sur le personnage de la méduse, et galérant à vendre l’idée à Huppert, surtout. Peut-être n’avais-je pas les épaules pour Cannes. Aller à Sundance avec une romance à l’américaine en mode pas trop con et des plans bien léchés me sembla par la suite plus possible. L’histoire prit vite forme dans mon esprit.



 

« Joshua a 24 ans. Né de père inconnu et de mère alcoolique, il est un battant enfant battu. Mais lorsque dans un concert d’Anna Calvi (ou une émission d’Yves Calvi) il croise la jolie Maria, il redevient un garçon normal, amoureux, et ses faiblesses reprennent le dessus. La belle est déjà prise, par un rugbyman ex-star du lycée nommé Mark. Joshua a toujours détesté Mark, mais n’est pas assez costaud pour lui casser la gueule. Joshua se met à la musculation. Il montre néanmoins toujours des signes de faiblesse. »



 

Histoire peu ordinaire d’un jeune homme pas ordinaire aurait été réalisé par Sofia Coppola. Le projet n’a pas été retenu non plus par les producteurs.



Je suis la preuve vivante qu’il ne faut jamais baisser les bras. J’ai fait des études. J’ai un bac et même une licence, j’ai donc commencé à utiliser mon intelligence pour me mettre à la place du public. J’ai repris des statistiques, étudié la vie de Luc Besson et compris l’algorithme de la réussite cinématographique, du succès obligé. L’idée était là, et les premières lignes que j’ai écrites de ce projet qui, aujourd’hui, a été vu par plus de 37 millions de français sont nées un 14 juillet de l’an 2012.



« Un Ch’ti paraplégique, donc nommé Biloute, part en croisière autour du monde sur un paquebot, le Ch’titanic. Cible des moqueries de l’équipage, il se lie d’amitié avec Mamadou, un dealeur sénégalo-Ch’ti orphelin. Soudain, un dinosaure arriva. Et des zombies avec. Et puis les pirates, ensuite. C’était l’oeuvre d’un savant fou socialiste. Tout le monde cria et courit se jeter TOUT NU dans l’eau glacée. Tout le monde, sauf Biloute et Mamadou, qui combattèrent les méchants et gagnirent. Ensuite, le paquebot heurta un iceberg et coula. La dernière planche de bois flottante coulerait si les deux hommes se tenaient dessus. Mamadou laissa sa place à Biloute qui n’en demandait pas tant et meurat mangé par des requins mutants, socialistes aussi. Biloute fut recueilli par des pêcheurs bulgares pas socialistes. Pour lui la vie continua, et il devint Batman. Une vie néanmoins marquée par quelques signes de faiblesse. »



 

Luc Besson accepta de suite. Bienvenue chez les intouchables Ch’titanics était né. Fortune et gloire.

(Dzibz n’étant pas mon vrai prénom)
Red’chef ici, extrêmement sévère avec les autres, mais pas du tout avec moi, hashtag YOLO.

4 Comments

  • Hi there! Do you know if they make any plugins to help with SEO?
    I’m trying to get my blog to rank for some targeted keywords but I’m not seeing
    very good success. If you know of any please share.

    Thank you!

  • Répondre septembre 11, 2014

    bodybuilding Training

    Hello there, just became aware of your blog through Google, and
    found that it is really informative. I’m going to watch out for brussels.
    I will appreciate if you continue this in future.
    A lot of people will be benefited from your writing. Cheers!

  • Répondre juillet 23, 2012

    John C. Leroy

    Ca m’étonne que Besson n’ait pas rajouté des putes, des audis, des Yamakzis et Jason Statham qui se bat contre Jet Li et Liam Neeson qui fait le baiser mortel de la pieuvre sanguinaire à Tcheky Kario…

  • Répondre juillet 19, 2012

    JeremySahel

    on pourrait imaginer une version porno

Leave a Reply