Ce qui vous attend si vous allez voir « Ce qui vous attend si vous attendez un enfant »

Il ya peu, sortait un film qui possède tout les atouts du « délit de sale gueule ». « Ce qui vous attend si vous attendez un enfant» a tout pour ravir le mangeur de pop-corn en série : des « actrices » bidons, un scénario écrit par un gamin de 5 ans et plein plein (trop) de miel.

Pourquoi ne faut-il absolument pas aller voir cette hyper production américaine ? Premièrement on se fout de votre gueule. Si vous attendez un enfant, il est peu probable que vous vous retrouviez dans un des cas de figures exposés. Pour couronner le tout, les différents couples (4 en tout) fictifs semblent aussi réels que l’hétérosexualité de Travolta. Pour attirer le chaland la prod’ a déployé une brochette de quatre gonzesses canons, J.Lo, Cameron Diaz, Elizabeth Banks et Anna Kendricks (sauf elle, faut pas abuser) et chacune a son boy-toy, son géniteur ou son « mari » enfin, c’est ce qu’ils essaient de nous faire croire car l’alchimie entre eux n’est pas présente, elle avait mieux à faire ce jour là, afin de laisser place à toutes sortes de clichés : « Ce Qui Vous Attend… » offre la palette la plus craignos en la matière. Pour l’ « auteur » les filles aiment Dirty Dancing, le rose, ont toutes l’instinct maternel, sont chiantes, adorent la TV réalité et ne sont surtout pas drôles. Ou alors le gars collé aux dialogues, un poil misogyne, a décidé que le ton comique ne pouvait venir que des hommes qui, ne vous méprenez pas, ne sont jamais hilarants. Les vannes sont très mal écrites et le style est lourd.

La pré-prod la plus courte de l’histoire ?

L’autre point aberrant de ce film qui n’aurait jamais dû voir une salle obscure est l’absence d’histoire. Hollywood a surement été témoin de la pré-prod’ la plus courte de l’histoire. On imagine bien le truc en réunion : « Bon les gars, on tourne un film sur 4 nanas enceintes et … voilà. Ok ? ». Le contraire n’est pas possible. La caméra suit 4 couples qui ne se connaissent pas au premier abord. L’exercice reste difficile pour les scénaristes à première vue car aucune intrigue ne se dégage du film. Le réalisateur, Kirk Jones, à la filmographie qui effraie (on se demande comment il fait pour se regarder dans le miroir) filme simplement la vie de ces amoureux juste présents pour encaisser le chèque. Les différentes vies mises en avant sont aussi passionnantes qu’un épisode d’Arabesque.  Et le tout sur une durée d’1h50. Un cut d’1h30 aurait largement suffi vu l’ampleur de la narration qui est totalement anémique.

Parce qu’il y en a marre des productions édulcorées américaines avec des dialogues pré-faits et des acteurs en plastique, n’allez surtout pas voir « Ce Qui Vous Attend Si Vous Attendez Un Enfant ». Trouvez n’importe quelle excuse pour y échapper, vous avez piscine ou couture ou votre religion vous interdit de voir des films avec des femmes enceintes. Et fuyez, n’ayez pas confiance en cette personne qui vous propose une purge pareille. Vous voilà prévenus.

3 Comments

  • Répondre juillet 29, 2012

    emma nuelle

    2eme tentative : je n ‘ irai jamais voir un film pareil tout simplement car pour moi le choix de Cameron Diaz ds le role d une fille en cloque représente le summum de l incrédibilité . Lex top model surfeuse accessoirement actrice ne sera jamais enceinte et à mon avis rien que l idée de déformer son corps qu elle aime plus que tout doit lui filer la nausée . Erreur de casting . Avis de non cinéphile 😉

  • Répondre juillet 18, 2012

    Booboo

    J’ai l’air d’un con si je dis qu’Anna Kendricks est, pour moi, la plus charmante des quatres, et ce malgré ses dents?

  • Répondre juillet 18, 2012

    John C. Leroy

    Mais c’est passionnant, Arabesque !
    (Comment ça, c’est du troll ?)
    En tout cas, tu n’y vas pas de main morte avec ta matraque =)

Leave a Reply