Celui que nous laisserons (Caetano Gotardo) : le chant des larmes

Où le pathos, pour une fois, s’affirme comme véritable outil esthétique. Ce n’est pas...

Read More