Top 10 des fausses bonnes idées au cinéma

De ces films dont le pitch laisserait présager des trucs potentiellement excellents mais qui finalement sont super mal exploités, j’ai tiré un top 10. C’est purement subjectif, vous êtes invités à réagir en commentaire…

A noter que les films du top sont récents, pour la simple et bonne raison que je suis jeune (pas de commentaire, merci), et que je n’ai pas eu l’occasion de me faire teaser à coup de com’ énorme les films sortis avant que je ne naisse.

N°10 – Time Out

IDÉE GÉNIALE

Où le temps serait littéralement de l’argent.

FOIRAGE

Réalisé par un mec auteur de plein de films à vraies bonnes idées (Truman Show, où l’on filme un mec 24h/24 pour la télé sans qu’il soit au courant, S1m0ne où un type tombe amoureux d’une créature virtuelle, Gattaca où dans le futur, un type se fait passer pour un autre afin d’obtenir un ticket pour l’espace), ça aurait pu être fabuleux. Pourtant, c’est finalement super fainéant, et les idées esquissées dans la bonne bande-annonce que je t’ai collée ci-dessus sont finalement les seules.

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

Christopher Nolan.

N°9 – Atomik Circus, le retour de James Bataille

IDÉE GÉNIALE

Réunir Poelvoorde et Vanessa Paradis dans un film sur des extra-terrestres qui viennent manger des bouseux.

FOIRAGE

Il est somme toute assez normal que tu n’aies jamais entendu parler de ce film, ce fut un flop complet qui, à mon avis, même si je ne suis pas expert en la matière, a dû faire perdre pas mal de pognon à des gens qui fument des cigares (ma vision du producteur).
Finalement, l’objet est tout sauf punk, tout sauf intéressant, tout sauf désappointant.

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

Quentin Dupieux.

N°8 – Panic Room

IDÉE GÉNIALE

Se cloitrer dans une chambre forte et attendre le pire. Comme le gamin qu’on était tous, planqué dans sa cabane en attendant que l’on nous retrouve. Sur le papier, Panic Room, aidé par un bande-annonce à couper le souffle, m’émoustillant énormément (même si là, celle ci-dessus fait moyen kifer quand on a la phobie des pixels :-/). Fincher au générique, on allait voir du grand cinéma.

FOIRAGE

Paf, pétard mouillé, il ne se passe rien d’exceptionnel, l’idée s’essouffle au bout d’une demie-heure, et le reste, des mouvements de caméras « impressionnants », ne revêt que trop peu d’intérêt comparé aux espoirs placés dans le film.

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

Vincenzo Natali.

N°7 – Frontières

IDÉE GÉNIALE

Samuel Le Bihan en néonazi cannibale, franchement, il fallait oser y penser. Quand les comédiens firent la tournée des plateaux télé, j’étais certain que le film serait un trip inédit dans le petit monde du cinéma d’horreur français.

FOIRAGE

Mais, comme à chaque fois (je pourrais citer Martyrs, La Horde…), c’est tout nase passé le potentiellement « gorissime » pitch.

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

Alexandre Aja.

N°6 – Insaisissables

IDÉE GÉNIALE

Quelle belle idée que celle de légitimer l’extraordinaire par la magie, et d’en faire l’argument d’une intrigue policière invraisemblable !

FOIRAGE

Quelle idée à la con que de la rendre vraisemblable à l’aide de rebondissements plus nases les uns que les autres…

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

Guillermo Del Toro.

N°5 – The Bling Ring

IDÉE GÉNIALE

Du fait divers ayant donné lieu à The Bling Ring on n’aurait pu imaginer meilleure conteuse que Sofia Coppola. MAIS QUELLE PUTAIN D’IDÉE que de donner à cette fille de les rênes de cette histoire de faux riches. La mode et l’adolescence, deux sujets de prédilection de Sofia Coppola, concentrés en un seul et même film. On se prenait à rêver.

FOIRAGE

Le produit, s’il n’est pas totalement hideux, est creux, vide et totalement inintéressant. Beaucoup moins soigné que les précédents films de la demoiselle, The Bling Ring se veut ode à la futilité, mais se révèle plus futile qu’intéressant.

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

Noah Baumbach.

N°4 – Only God Forgives

IDÉE GÉNIALE

Donner une suite à Drive sans admettre que c’en est une, c’était assez habile de la part de Refn. Reprendre son héros, zen et branchouille et le transporter à Bangkok, c’était également une putain d’idée. Eut dû s’ensuivre, espérait le spectateur, une histoire zen et branchouille.

FOIRAGE

Au lieu de ça, nous est donnée à voir une avalanche de scènes à la lumière ultra-léchée mais moche vides, vides, vides. Rien de neuf, rien d’intéressant, rien du tout.

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

Jon M. Chu.

N°3 – Buried

IDÉE GÉNIALE

Un type enterré dans un cercueil pour tout un film et le spectateur avec, amis claustro s’abstenir, ça allait être énorme.

FOIRAGE

Putain c’que c’est long… Passées les invraisemblances amusantes (le serpent qui ne sort de nulle part, la place qu’a parfois le héros pour se retourner…) et le final assez prévisible mais qui fait toujours son petit effet, il ne reste pas grand chose à se mettre sous la dent.

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

Quentin Tarantino.

N°2 – Phone Game

IDÉE GÉNIALE

Revoir la bande-annonce donne envie de revoir le film, quasi-huis-clos dans une cabine téléphonique.

FOIRAGE

Quelle purge, pourtant ! C’est foutraque, réalisé à la va-vite et lamentablement gâché. L’idée de base ne méritait vraiment pas ça.

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

John McTiernan.

N°1 – American Nightmare

IDÉE GÉNIALE

Alors dans le futur, tous les ans, les Etats-Unis autoriseraient le temps d’une nuit le crime ? Les frissons dans le dos… Et pourquoi pas, après tout ? Ca nous pend au nez ? Non, c’est idiot.

Les réactions à la vue de la bande annonce sont assez étonnées, fascinées et apeurées. L’idée est géniale.

FOIRAGE

Pourquoi faire du film un simple polar un tantinet horrifique ? C’est gâché, du coup assez idiot (on aurait dû creuser sur le postulat de départ : pourquoi ? Est-ce efficace ? Qui participe ?), et, pire, anecdotique, ce qui est un comble pour un film dont la bande-annonce nous avait tant secoués.

Qui aurait finalement dû réaliser un film avec cette idée ?

John Carpenter.

(Dzibz n’étant pas mon vrai prénom)
Red’chef ici, extrêmement sévère avec les autres, mais pas du tout avec moi, hashtag YOLO.

2 Comments

  • Répondre août 12, 2013

    GAEL

    Dzibz, tu as oublié Les Salauds de Claire Denis, a qui on peut faire les mêmes remarques (en adaptant un peu) que celles de Benjamin sur American Nightmare.

  • Répondre août 10, 2013

    benjamin

    Venant juste de voir American Nightmare (et en VF s’il vous plaît), je ne puis qu’acquiescer: le film est totalement raté et, oui, assez idiot, se contentant de recycler scolairement du Assaut et du Funny Games. A mon avis, personne n’aurait dû mettre en scène cette vraie fausse bonne idée.

Leave a Reply