The Transfiguration, de Michael O’Shea

1

Une histoire atmosphérique new-yorkaise sur l’amour, la perte et l’obsession. Dans le Queens, Milo a 14 ans. Orphelin, son seul refuge est l’appartement qu’il partage avec son grand frère. Solitaire, il passe son temps à regarder des films de vampires. L’arrivée d’une nouvelle voisine fera naître en lui des sentiments inédits…

Avec The Neon Demon, The Transfiguration est le film qui nous promet le plus d’hémoglobine, et ça c’est chouette !

Transfiguration poster

Transfiguration Chloe Levine

802px-Fessenden2010

C’est le 1er film de Michael O’Shea, qui semble n’avoir aucune existence sur internet. De là à dire qu’il s’agit d’un vampire…

Le type sur la 3ème photo, c’est un des rôles secondaires de The TransfigurationLarry Fessenden, un habitué des séries B.

2

Un film de Michael O’Shea avec Eric Ruffin, Chloe Levine, Aaron Moten et Larry Fessenden.

2 thoughts on “The Transfiguration, de Michael O’Shea

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.