C’est la fin : temps mort

Déjà la fin d’une carrière… de cinéastes.

On était plutôt curieux de ce premier long co-signé Seth Rogen et son vieux complice Evan Goldberg, s’attendant de la part de l’alter ego de Judd Apatow à une comédie générationnelle digérant les leçons du mentor, tout en esquissant à l’usure une personnalité propre. Autant dire que ce vilain défaut (la curiosité), le film nous le fait payer au centuple. This Is the End est pire qu’une déception : une agression faite à toute bienveillance à l’égard d’une tradition potache allant de Wayne’s World à Scary movie. Là où ces derniers se souciaient au moins d’installer un monde propice au clin d’œil bien senti, la vie devenant une réserve infinie de références à la sous-culture yankee, nous voici en présence d’un pur ego trip interpellant ses seuls acteurs, amusés de leur propre mythologie.

Pitch express : Rogen et son vieux pote Jay Baruchel se rendent à une soirée organisée par James Franco, où ils taperont la causette avec Rihanna entre deux bises à Emma Watson et un check à Christopher Mintz-Plasse. Everyone is himself, l’écurie Apatow est à peu près au complet, les festivités peuvent commencer. Rogen et Goldberg se seraient contentés de cette réunion en miroir, le temps d’une enfilade de punchlines pas méchantes (on se connaît !), on ne leur en aurait même pas voulu. Le vrai hic, c’est que la suite, oscillant grossièrement entre Cloverfield et Assaut de Carpenter, travaillera à saborder sans ménagement sur près de deux heures interminables les faibles promesses du projet.

On pourrait certes évoquer deux-trois gags provoquant ici et là un vague rire nerveux (big up à Channing Tatum, que l’on n’imaginait pas si coquin), mais ce serait mieux souligner les impasses rythmiques d’un film anéantissant méchamment toute perspective critique. Du coup, pour être à la hauteur du trip, on se contentera sans excuse ni remords de passer notre tour.

C’est la fin, Seth Rogen & Ethan Goldberg, avec James Franco, Jonah Hill, Seth Rogen, Etats-Unis, 1h47.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.