Comment j’ai rencontré Eric Judor

Voilà, c’est fait. On pourra mourir tranquille, c’est fait.

Lorsque l’attachée de presse m’a confirmé qu’il me serait possible d’aller poser quelques questions à Eric Judor, j’ai pris conscience du truc. Ce mec, c’est lui qui a développé mon goût prononcé pour l’humour bien ficelé, qu’il soit burlesque (La Tour Montparnasse Infernale, H…), plein de nonsense (Steak, Wrong…) ou encore à la façon de Larry David (Platane).

J’avais déjà eu l’occasion de visionner la deuxième saison de Platane, et j’en avais dit le plus grand bien à cette page.

C’était vendredi soir, et j’allais rencontrer mon idole.

Jambes tremblotantes dans l’escalier du lieu de rendez-vous, je suis en retard, la faute à cette putain de ligne 14 toujours remplie de colis piégés. Troisième étage, ça doit être là, je sonne. Eric Judor himself vient ouvrir, sourires aux lèvres : « Ah salut, te voilà ! »:


Le Parloir: Interview Eric Judor par EnfinBrefProd

Bonus: Pour ceux qui n’ont pas le temps de voir toute l’interview, Eric nous tease la saison 2 de platane en 6 secondes :

(Dzibz n’étant pas mon vrai prénom)
Red’chef ici, extrêmement sévère avec les autres, mais pas du tout avec moi, hashtag YOLO.

1 Comment

  • Répondre septembre 17, 2013

    Isabelle

    Je te retrouve partout… au bureau, sur la 3 et sur FB! Bravo!

Leave a Reply