La carte UGC Illimité

A 20,80 euros par mois (oui, ça augmente tous les mois, bientôt ça devrait être à 240 euros, et moi je me désabonnerai pas parce qu’il y a trop de paperasse, je suis coincé à vie), la carte UGC Illimité me donne accès à tous les films des UGC gratuitement. Je peux aller voir 7 fois par jour le même film, c’est pas plus cher.

J’ai donc changé ma façon d’aller au cinéma. Et je suis pas méga fier.

J’ai inventé le concept de random-ciné

Le principe est d’une simplicité enfantine et part de cette phrase trop chiante moult fois entendue : « on va voir quoi, donc ? ».

4 étapes :

1- Demander au guichetier ou à la guichetière : « bonjour, on ne sait pas quoi aller voir et on ne veut pas savoir. Faites jouer le hasard, mettez-nous un film VRAIMENT AU PIF qui commence dans la demi-heure qui arrive et donnez-nous le ticket de sorte qu’on ne sache pas ce qu’on va voir. »

2- Faire en sorte de ne rien voir au moment où vous présentez votre ticket au mec qui déchire les tickets.

3- Ne pas regarder sur la porte ni au-dessus, avancer en se cachant les yeux.

4- Rentrer dans la salle et s’asseoir en observant le public. Si ce sont des gamins, c’est un dessin animé, si ce sont des vieux un film pour vieux et si ce sont des gens à lunettes, c’est du Béla Tarr.

L’inconvénient majeur de cette technique, c’est qu’a priori, par expérience, on a souvent de mauvaises surprises. Deux exemples :

– Avec mon coloc : la guichetière est réticente, « bon j’ai appuyé au hasard, mais vous êtes certains, hein ? ». Et nous, inconscients et excités : « Oui oui ! ». C’était Voyage au centre de la terre 2… En 3D. On n’avait pas de lunettes.

– Avec trois personnes différentes : je me suis tapé TROIS FOIS Des Hommes et des Dieux. Bon, c’est sympa, fun et tout, mais la troisième fois, t’as un peu envie de te tirer une balle sur la scène du dernier repas.

Je vais voir des daubes

Je n’ai plus aucun scrupule à aller voir de grosses daubes. J’ai été jusqu’à aller voir Les Boloss (non, ne clique pas, j’ai pas poussé le vice jusqu’à mettre un lien, jamais je fais de la pub pour ça). Mais c’est pas grave PASQUEUH C’EST GRATUIT ! Je suis aussi parti après 7 minutes de The Secret, ce qui constitue mon nouveau record, battant à plat de couture Godzilla et ses 35 minutes de supplice.

Je prends des pop-corn

Ouais, le relou que t’entends mâcher, c’est moi ! Parce que qui dit pop-corn dit points de bonus sur la carte et donc CADEAUX ! Je pense qu’avec mes 800 paquets de M&M’s et mes 400 cornets de pop-corn, je suis à deux doigts de gagner un porte-clefs UGC GRATUIT. ET TOI T’EN AS PAS.

Je ne vais plus que dans les Multiplex

Moi qui snobait jusqu’ici les usines à films, bah maintenant j’y réside. Fini les petits ciné indé où tu paies 8 euros ta place pour voir des films moldaves sous-titrés roumain sous-sous-titrés français. Maintenant, ce sont des films avec Kad Mérad en 3D qui envoie des postillons que je tends les bras pour tenter de choper. Et je vous emmerde.

Je me suis fait à la 3D

Avec le nombre de daubes que j’ai vu avec des lunettes 3D, maintenant, je vois net au cinéma en 3D. J’ai perdu 2 points à chaque oeil, mais je tends les bras lorsqu’il y a des éclaboussures à l’écran, bluffé.

J’ai plein de paires de lunettes 3D

Ouais, je les oublie tout le temps et je suis à chaque fois forcé de m’en racheter.

En conclusion, je peux dire que j’aime bien le cinéma. Merci beaucoup de m’avoir lu.

(Dzibz n’étant pas mon vrai prénom)
Red’chef ici, extrêmement sévère avec les autres, mais pas du tout avec moi, hashtag YOLO.

4 Comments

  • Répondre mars 24, 2015

    Guillemois

    UGC illimité est une escroquerie pure et simple. J’ai pris un abonnement pour une durée d’un an au bénéfice de ma fille. Mais au terme du contrat d’un an,les prélèvements continuent de plus belle. Pour résilier il faut d’abord téléphoner, c’est là qu’on vous apprend qu’il faut envoyer une lettre recommandée avec AR et qu’il y a encore deux mois de délais avant de mettre fin à cet abonnement qui est une vraie arnaque

    • Répondre août 9, 2015

      CGiraud

      C’est pourtant écrit dans les conditions d’utilisation qui ne font qu’une seule page… quand les conditions en font 10, je veux bien qu’on ne les lise pas, mais au moins le paragraphe « Résiliation » semble toujours important… Et quand les conditions totales ne font qu’une page…

      Bref, comme tout quand on veut résilier : stopper l’autorisation de prélèvement auprès de sa banque. Cela prend 5 minutes et on peut vivre tranquille.

  • Répondre juin 9, 2013

    EVE

    Note, La carte UGC donne aussi accès aux Cinémas MK2 et à plein d’autres salles stylées comme l »Arlequin et autres. On se sent chez soi partout!

  • Répondre septembre 22, 2012

    Coline

    Mais mais mais, la carte ugc illimité donne aussi accès à des films moldaves sous-titres roumains !

Leave a Reply